0
0
0
s2sdefault

Vous avez peut-être déjà entendu parler des couleurs RVB et CMJN, mais pour autant, ces notions restent floues pour beaucoup de monde. Nous allons essayer de vous donner ici quelques explications claires et simples pour vous aider à vous y retrouver. 

Différence entre les couleurs CMJN et RVB

Les notions RVB (RGB en anglais) et CMJN (CMYK en anglais) correspondent à des profiles de couleurs. Nos graphistes manipulent ces notions chaque jour lorsqu'il créent des fichiers et les préparent pour leur usage final (impression ou insertion sur le Web, etc.). 

Les couleurs CMJN : 

Les couleurs construites en CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) se basent sur un mélange de 4 couleurs de type "encre". Cela fonctionne comme de la peinture : si on mélange du bleu et du rouge, on obtient du violet, si on mélange du jaune et du bleu cela donne du vert, etc. En mélangeant les 3 couleurs primaires (Magenta = Rouge, Cyan = Bleu, Jaune) et le noir, on peut obtenir ainsi toutes les couleurs.

Pour aller plus loin : sachez qu'on parle ici du principe de synthèse soustractive. L'encre absorbe une partie du spectre lumineux qui composent la lumière. Ce que l'on voit au final, ce sont les ondes (visibles) qui sont réfléchies par l'encre, qui n'ont pas été soustraites de la lumière. 
Exemple : l'encre jaune absorbe les ondes correspondant au bleu (sa couleur complémentaire) et la peinture cyan absorbe les ondes magenta. Si on mélange les deux couleurs on ne voit plus que le vert car c’est la seule longueur d’onde qui n’a pas été absorbée.

Par contre, dans votre écran, il n'y a pas d'encre. Les couleurs affichées sont donc construites différemment. 

Les couleurs RVB : 

Les couleurs construites en RVB (Rouge, Vert, Bleu) se basent aussi sur un mélange de couleurs, mais il n'y a que trois couleurs, et ce sont cette fois des couleurs "lumineuses". En effet, votre écran, contrairement à une feuille de papier, ne réfléchit pas la lumière : il est lui-même éclairé. Ce sont les lumières directement émise par l'écran qui s'additionnent pour construire la couleur finale

Pour aller plus loin : les 3 couleurs RVB, avec plus ou moins d'intensité, sont "mélangée" et le résultat est construit comme la sommes des 3 teintes. On pale de synthèse additive. 
Exemple : si on mélange du vert et du rouge, on obtient du jaune. Ce n'est pas le même résultat qu'avec de la peinture. 

CMJN et RVB : le même résultat ?  

Nous avons expliqué précédemment que les couleurs CMJN et RVB sont différentes par leur nature. Il en découle que même si il est possible de construire des couleurs "proches" en CMJN et en RVB, il y aura la plupart du temps des écarts de teintes. Il faut donc comprendre (et accepter) que que le rendu imprimé d'une couleur ne sera jamais exactement la même que sur votre écran. Et plus une couleur va vous paraître "lumineuse" à l'écran, plus l'écart avec sa version imprimée risque de vous surprendre. S'ajoute à cela que le rendu des couleurs imprimée variera selon la technologie d'impression, les réglages de l'imprimante, etc. Pour limiter ces variations, il existe des normes de calibrage des machines d'impression professionnelles. En revanche, sur les imprimantes domestiques, les variations sont difficiles à éviter. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

0
0
0
s2sdefault